PRÉTRAITEMENT MELASSES

Maguin Interis propose un procédé performant d’épuration des mélasses. Ce procédé consiste en une décantation à chaud à faible pH des mélasses diluées avant leur fermentation. Les solides précipités sont ensuite lavés pour réduire les pertes en sucre.

Avantages

  • Améliore la fermentation en réduisant le stress osmotique sur les levures
  • Diminue les encrassements des unités aval et principalement la concentration des vinasses, augmente les heures productives
  • Facilite la récupération de levures séchées plus riches en protéine dans le cas de leur séparation

Caractéristiques

  • Faible consommation de vapeur basse pression
  • Double décanteurs statiques à 85°C – pH 2-3

PRÉTRAITEMENT MATIÈRES PREMIÈRES AMYLACÉES

Le but du traitement des matières premières amylacées est de transformer l’amidon en sucres fermentescibles par la levure. Les céréales sont broyées et les tubercules râpés avant d’alimenter le procédé.
La mouture est ensuite empâtée à l’eau avant d’alimenter l’unité liquéfaction où l’amidon est liquéfié par hydrolyse enzymatique travaillant aux pH et température appropriés.
Des enzymes amyloglucosidiques sont ajoutées à l’étape de saccharification permettant d’obtenir des molécules de glucose pouvant être fermentées par les levures dans l’unité de fermentation.

Avantages

  • Faible pression de vapeur requise pour la liquéfaction
  • Nombre d’équipements réduit
  • Procédé SSF (saccharification et fermentation simultanées) avec une étape de pré-saccharification permettant de :
    • Réduire la consommation d’enzymes
    • Diminuer le temps de fermentation
    • Obtenir une teneur en alcool plus élevée
    • Réduire la consommation de vapeur
    • Maîtriser les risques d’infection en fermentation
  • Recyclage de vinasses permettant une consommation d’eau plus faible – Meilleure empreinte environnementale limitant la consommation de vapeur nécessaire à la concentration des vinasses produites
  • Intégration énergétique possible pour limiter la consommation de vapeur

Caractéristiques

  • Capacités installées de 90 000 l/j à 850 000 l/j
  • Empattage à haute teneur en matière sèche
  • Compatible avec de nombreuses matières premières : maïs, blé, seigle, triticale, cassava/manioc, amidon B et sous-produits d’amidonnerie