La technologie de fermentation développée par Maguin Interis est conduite en continu ou discontinu avec une étape de pré-fermentation aérobie dans laquelle oxygène et nutriments sont injectés pour une croissance optimale des levures suivie d’une fermentation anaérobie.
En fonction des matières premières (type, composition, origine), Maguin Interis optimise, si nécessaire, la fermentation en procédant à des tests en laboratoire pour sélectionner les conditions optimales du procédé de fermentation.
Pour les matières premières amylacées, une pré-saccharification enzymatique est réalisée avant la fermentation.

Avantages

  • Fermentation en continue opération aisée et coût d’investissement réduit
  • Haut rendement de fermentation. Épuisement total des sucres fermentescibles présents dans la matière première
  • Conception et construction hygiénique limitant les infections et la formation de coproduits
  • Besoins en nettoyage réduits. Heures productives maximisées
  • Utilisation de levure fraiche limitant les risques d’infection
  • Possibilité de récupération du CO2 pour une éventuelle purification et commercialisation. Faible rejet de COV dans l’atmosphère

Caractéristiques

  • Haute teneur en alcool du moût fermenté adaptée à la production de bioéthanol jusqu’à 10 % pour des mélasses de canne et jusqu’à 16 % à partir de grains sont communément réalisés par une fermentation à haute teneur en matières sèches
  • Processus de fermentation adapté soit à la production d’éthanol carburant, soit à la production d’alcool de bouche
  • Refroidissement par circulation externe au travers d’échangeurs à plaques adaptés au moût à refroidir
  • Agitation mécanique couplée à l’agitation hydraulique pour une parfaite homogénéité du milieu fermentaire en concentration et température
  • Conception hygiénique des fermenteurs et des équipements périphériques avec un système de nettoyage en place (NEP) performant
  • Lavage des gaz de fermentation pour récupérer les vapeurs d’alcool et réduire les émissions de COV